Comment réaliser une allée en pas japonais ?

Sommaire de l'article

Pouvoir flâner dans son jardin sans se mouiller les pieds, c’est bien possible grâce au pas japonais. Il s’agit en effet d’un dispositif élégant permettant d’aménager facilement une allée pour visiter les différents lieux d’un espace vert sans avoir à marcher sur la pelouse. Mais, comment s’y prendre ? Trouvez ci-dessous des informations utiles pour réaliser une belle allée dans votre jardin.

Commencez par réunir les outils nécessaires

De façon générale, il est facile de créer une allée en pas japonais sur une pelouse. Pour ce faire, vous aurez besoin d’une pelle ou truelle de maçon, de dalles, et un peu de sable.

En ce qui concerne le choix des matériaux, tout dépendra de vos envies. Si vous voulez, vous pouvez opter pour la pierre naturelle. Ce matériau permet d’obtenir un bon résultat, sauf qu’il est glissant et augmente donc les risques d’accident. Toutefois, vous pouvez éviter ce problème en choisissant des pas japonais faits en pierre reconstituée (pavés). Bien que plus léger que la pierre naturelle, ce matériau ne casse pas. Si vous cherchez un matériau fonctionnel et capable de s’adapter à toutes les circonstances, le mieux serait d’opter pour l’ardoise. Le bois offre également un rendu magnifique. Seulement, il est putrescible et doit donc être régulièrement renouvelé.

Tracez votre allée et posez les pas

Une fois que vous avez décidé du matériau et que vous avez les outils, vous pouvez vous mettre à tracer l’allée. Vous avez le choix entre une allée courbe ou droite. Si vous disposez d’un tuyau d’arrosage, vous pouvez vous en servir pour marquer la ligne de votre allée en pas japonais.

Après le tracer, calculez le nombre de dalles à utiliser, en tenant compte de la longueur de l’allée. Pour ce faire, il suffira de marcher tout le long du chemin en comptant le nombre de pas entre le départ et l’arrivée. Sur la base de ce calcul, vous pouvez commencer à poser les pas japonais en vous assurant de les placer à distance égale les uns par rapport aux autres.

Une fois les pas japonais mis en place, tracez le contour de chacune des dalles en abaissant le sol d’environ 10 à 15 cm. Si votre terre n’est pas souple, vous pouvez ajouter une couche de sable avant de poser les dalles à l’emplacement prévu. Prenez soin de les tasser correctement sur les bords. Au besoin, utilisez un marteau pour taper doucement sur la surface de vos dalles afin de bien les enfoncer.

Faites les travaux de finition

Pour parfaire votre allée en pas japonais, utilisez un niveau à bulle pour vérifier si elle est bien horizontale et plane. Si c’est le cas, semez des graines de gazon tout autour pour finir le travail. Elles ajouteront une touche naturelle à votre allée dès qu’elles germeront. À noter que les interstices abimés par le processus de création de votre allée en pas japonais pourront retrouver leur verdure.

Vous venez ainsi de créer une allée en pas japonais. C’est une solution pratique et efficace pour se promener dans son jardin, sans endommager la pelouse. Faites donc le bon geste !