Chauffage d’appoint : gaz, électrique ou fioul, lequel choisir ?

Détail d'un radiateur électrique d'appoint posé au sol dans une maison

Le chauffage d’appoint est complémentaire d’un chauffage principal. Une panoplie de types de chauffage existe en fonction notamment de l’énergie utilisée. Face à la diversité des modèles, que choisir pour se réchauffer efficacement ?

Qu’est-ce qu’un chauffage d’appoint?

Un chauffage d’appoint est un appareil de chauffage auquel on recourt de façon occasionnelle et ponctuelle. Il chauffe rapidement un espace, mais ne peut constituer un chauffage principal (puissance / sécurité).

L’utilisation du chauffage d’appoint doit être limitée, car il comporte des dangers. Il peut être la cause de maladies respiratoires et d’intoxications en cas d’usage prolongé ou de défaut d’utilisation. Le chauffage d’appoint a des conséquences aussi sur votre logement, il augmente son humidité et conduit à l’apparition probable de salpêtre. Le risque de brûlures et d’incendies est important aussi car il n’est pas conçu pour fonctionner en continu en vôtre absence (donc hors surveillance).

Dans quelles situations utilise-t-on un chauffage d’appoint ?

Le chauffage d’appoint peut être utilisé dans les situations suivantes :

  • Pour chauffer ponctuellement un espace où il n’y a pas de chauffage central : lorsque le froid est important et qu’il n’est pas possible d’avoir un chauffage central, le chauffage d’appoint peut vous aider à avoir une température convenable les jours de grand froid.
  • Pour chauffer une pièce avant d’y accéder : il est possible de chauffer une pièce dans laquelle il n’y a pas de chauffage central, pour y trouver une température agréable en y accédant.
  • Pour un garage ou un atelier : en hiver, il fait particulièrement froid dans les garages ou les ateliers, un chauffage d’appoint est pratique pour y avoir une température confortable pour travailler.
  • En extérieur : le chauffage d’appoint peut aussi vous octroyer de la chaleur en extérieur sur une terrasse et/ou sous une pergola.
  • Pour un logement secondaire : parfois, il n’est pas possible d’avoir un chauffage central fonctionnel à n’importe quel moment, dans une habitation secondaire. Vous pouvez alors utiliser un chauffage d’appoint pour ne pas y avoir froid.

Les différents types de chauffages d’appoint

Choisir un chauffage d’appoint, c’est avant tout choisir le mode d’énergie que l’on veut utiliser. Il peut s’agir de l’électricité, du gaz ou du pétrole. 

Parmi ces types de chauffage, vous retrouverez les suivants :

Le radiateur à bain d’huile

Radiateur électrique mobile à bain d'huile pour le chauffage domestique et le contrôle du confort dans la pièce d'une maison de campagne en bois

Le radiateur à bain d’huile utilise l’électricité comme énergie. Il fonctionne sur le principe de l’inertie. Il y a une résistance qui chauffe l’huile intégrée dans le chauffage. Cette chaleur est emmagasinée et redistribuée petit à petit. 

  • Il consomme beaucoup d’énergie mais son inertie lui permet de conserver de la chaleur plus longtemps
  • Doté d’un thermostat qui régule la température ambiante facilement
  • Attention à le garder hors de la portée des enfants

Le radiateur soufflant

Il s’agit d’un chauffage fonctionnant à l’énergie électrique. Une résistance augmente la chaleur à l’intérieur du chauffage, de l’air chaud est soufflé par le biais d’une ventilation

  • Une montée des températures rapide
  • Il peut se poser sur une étagère, par exemple
  • Si vous l’utilisez dans une salle de bain, vous devez l’éloigner des points d’eau

La cheminée électrique

A la fois solution de chauffage et élément décoratif, la cheminée électrique peut être votre alliée en hiver.

  • Sa température monte rapidement
  • Elle ne produit pas de fumée
  • Elle ne peut remplacer un chauffage central contrairement à ce que son nom suppose

Le convecteur mobile

Le convecteur mobile fonctionne par convection. Son fonctionnement se fait par le biais de deux grilles de ventilation. La grille du bas récupère l’air ambiant, le réchauffe par le biais d’une résistance électrique et le diffuse par la grille supérieure. 

  • La puissance du convecteur doit être adaptée à la superficie de la pièce à chauffer
  • Il possède un thermostat qui règle la puissance
  • Le logement doit être équipé d’un détecteur de fumée

Le sèche-serviette

Le sèche-serviette est utilisé pour chauffer ponctuellement une salle de bain ou une cuisine. Son énergie est électrique et a la forme d’une échelle sur laquelle vous pouvez placer une serviette. 

  • De nombreux modèles existent
  • Il sèche les serviettes et peut chauffer une petite pièce
  • Il est équipé d’un thermostat pour s’adapter à la température ambiante

Chauffage d’appoint au gaz

Le chauffage d’appoint au gaz, comme son nom l’indique, fonctionne au gaz. La bouteille de butane est rattachée à l’appareil. Le gaz propane est interdit pour un chauffage d’appoint car il est dangereux. De nombreuses précautions sont à prendre avec le butane aussi.

  • Il a un volume et un poids important
  • Veillez à ce que le modèle soit conforme aux normes françaises ou européennes
  • La pièce dans laquelle il se trouve doit être bien aérée pour éviter une asphyxie
  • Il s’agit d’une solution qui émet beaucoup de monoxyde de carbone

Trois modèles principaux existent : le chauffage d’appoint gaz à infrarouge qui fonctionne à l’aide d’une briquette céramique réfractaire, le chauffage d’appoint à catalyse qui fonctionne sans flamme, par le biais d’un catalyseur et enfin le chauffage d’appoint à infrableu qui fonctionne avec un brûleur en inox.

Le chauffage d’appoint au fioul

Le chauffage au fioul est un équipement constitué d’une chaudière et d’une cuve dans laquelle est stocké le fioul ou le mazout. Il faut absolument le placer dans un espace aéré pour éviter une asphyxie.

La combustion du fioul chauffe l’eau qui passe dans les canalisations et alimente le système de chauffage.

  • Pour avoir un chauffage au fioul, il faut prévoir un local à l’extérieur, sécurisé et aéré pour la cuve et la chaudière
  • Il s’agit d’un chauffage qui émet beaucoup de dioxyde de carbone
  • Il faut suivre les recommandations quant à son utilisation afin de limiter les risques d’incendie.

Les poêles à granulés

Un poêle à granulés fonctionne par le biais de la combustion de petits morceaux de bois issus des déchets de l’industrie bois. Cette combustion dégage de la chaleur.

  • Il y a une variété de modèles, certains sont bruyants, d’autres silencieux 
  • Il s’agit d’une solution écologique et économique

Les normes de sécurité

Logo norme NF CE

Il est important de faire attention à un certain nombre de choses avant d’acheter un chauffage d’appoint. Il est important de vérifier par exemple qu’il porte la mention CE, qui veut dire que le produit est conforme aux normes imposées par la législation européenne

La norme NF est aussi indispensable. Elle permet de statuer sur la performance, la qualité et la sécurité de l’appareil. 

Pour les chauffages d’appoint destinés à être installés dans une salle de bain, ils doivent être conformes à la norme française électricité et le radiateur doit être suffisamment sécurisé pour ne pas devoir être relié à la terre.

Quant aux appareils de chauffage à gaz, ils doivent répondre à la norme européenne de gaz et malgré cela, il faut rester vigilant quant à leur utilisation.

Optez pour des dispositifs améliorant la sécurité des chauffages à gaz tels que :

  • Une sécurité anti-chute qui coupe l’afflux de gaz s’il y a renversement de l’appareil
  • Un thermocouple qui coupe l’arrivée du gaz si la flamme se tarit
  • Placer un détecteur de gaz
  • Opter pour un allumage électronique et un filtre à air

Veillez à respecter les règles d’utilisation, à contrôler vos appareils pour prévenir leurs défaillances et à les entretenir.

Une panoplie de modèles de chauffages d’appoint existent, chacun sa liste d’avantages et d’inconvénients. Mais comme son nom l’indique, le chauffage d’appoint est destiné à être utilisé de façon temporaire et pour un usage ponctuel.

Il faut être vigilant lors du choix d’un système de chauffage, il faut choisir celui qui convient le mieux à son espace, celui qui porte le moins de dangers. Une fois le choix fait, il faut l’installer dans un milieu spacieux et bien aéré. 

Sommaire de l'article

Ceci peut également vous intéresser

Suivez-nous